Trump annonce des attaques militaires contre Bachar, Macron répond...

Le président Donald Trump a annoncé vendredi soir qu'il avait approuvé l'attaque en Syrie contre le régime du président syrien Bachar al-Assad.
Cette décision fait suite à une attaque présumée au gaz chimique du régime d'Assad sur une ville tenue par les rebelles près de la capitale syrienne le week-end dernier, et qui a laissé plusieurs victimes.
Les États-Unis ont lancé ce qu'on appellera plus une réponse qu'une simple attaque, avec le support de la France et du Royaume-Uni, Trump a déclaré à la Maison Blanche vers 21 heures.
"Il y a peu de temps, j'ai ordonné aux forces armées américaines de lancer des bombardements de précision sur des cibles liées aux capacités d'armes chimiques du dictateur syrien Bashar al-Assad", a déclaré Trump à la Maison Blanche. "Une opération combinée avec les forces armées de la France et du Royaume-Uni est en cours et nous les remercions toutes les deux."
Le président français Emmanuel Macron a déclaré que l'opération visait "l'arsenal chimique clandestin" en Syrie.
Le Premier ministre britannique Theresa May a également publié une déclaration: "Ce soir, j'ai autorisé les forces armées britanniques à mener des frappes coordonnées et ciblées pour dégrader les capacités d'armes chimiques du régime syrien et empêcher leur utilisation", a déclaré May.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire